• le debut du cauchemard...

    ACT3



    Sabrina est maintenant toute bronzée pendant que moi je reste juste halée...



    Nous sommes aussi complice que différente physiquement.



    Elle est petite (1.60m) et potelée, brune à la peau métissée, une poitrine + que généreuse et un regard de braise avec des cheveux mi longs raide. Tandit que moi je suis assez grande (1.75m) brune les cheveux long ondulés, la peau claire avec une petite poitrine et les yeux bleus...

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p><o:p> </o:p>

    Depuis que le grand frère de Sabrina est parti son beau père est de plus en plus bizarre avec moi... peut être que je me fais des idées mais j'avoue que son comportement est bizarre...

    <o:p> </o:p>

    Un vendredi soir nous partons en « famille » à un Zouk, organisé à quelques kilomètres de la maison.



    Nous prenons donc la voiture.



    La maison ou nous sommes invités est grande et assez bourgeoise, il y a beaucoup de monde, au moins 150 personnes !



    J'ai cru comprendre que c'était une fête organisée pour un baptême.



    La soirée se passe bien.



    Je commence à bien savoir bouger sur « le Zouk »... du coup j'ose accepter des invitations à danser. Je ne fais plus tapisserie ou pique assiette. (sourire)



    L'ambiance est chaleureuse et les gens très accueillants. Je me sens très à l'aise alors que je ne connais personne ! je discute avec deux 3 personnes, je danse à en perdre la tête...

    <o:p> </o:p>

    Je commence à avoir un peu faim je décide donc de faire un pause en bord de piste...

    <o:p> </o:p>

    Un verre et une assiette à la main nous sommes toutes les 3, la mère Sabrina et moi au bord de la piste de danse quand le beau père me demande de l'accompagner chercher quelque chose chez eux. Il n'a pas envie d'y aller seul.



    Je refuse gentiment prétextant que j'ai envie de retourner danser et entraîne Sabrina sur la piste.

    <o:p> </o:p>

    Il est très tard, la soirée se termine il est l'heure de rentrer.

    <o:p> </o:p>

    Après des embrassades avec quelques personnes, nous regagnons la voiture.



    Ayant toujours mes longues jambes à placer dans la « 205, 2 portes » la mère de Sabrina monte à l'arrière à coté de sa fille. Je prends donc la place du mort alors que le beau père est au volant.



    Le trajet se passe sans un mot, tout le monde est très fatigué.

    <o:p> </o:p>

    Arrivé au chemin de cailloux qui mène à la maison je sens la main du beau père se poser sur mon genou et remonter le long de mon pantalon pour arriver en quelques secondes à mon entre jambe.



    Je prends son poignet et lui retire sa main. Il recommence plusieurs fois. J'ai peur que sa femme juste derrière moi voit la scène. Fred doit être un peu emeché ...



    Je reste silencieuse jusqu'à l'arrêt de la voiture et sans un mot ni un regard vers LUI je me dirige vers ma chambre après un « bonne nuit » rapide.

    <o:p> </o:p>

    Le lendemain matin, IL est la dans la cuisine et me regarde de haut en bas avec un regard malsain et me dit :



    -bien dormi Claudia?



    -oui merci !lui dit je sur un ton peu aimable



    Au même moment Sabrina arrive et nous déjeunons.



    Je vais chercher les bols et le lait...



    Nous déjeunons en parlant avec entrain de la soirée d'hier soir.



    Ce samedi promet encore d'être une belle journée, il fait déjà chaud.



    Sabrina et moi nous nous levons de table puis Sab propose que je prenne la douche en 1er.



    Elle débarrasse gentiment mon bol et le lave pendant que je vais chercher mes affaires pour aller prendre ma douche.

    <o:p> </o:p>-Dépêche toi un peu, on ira chez le libraire chercher des cartes postales pour les envoyer à ma grand-mère et à tes parents ! Si on tarde trop il fera trop chaud... aller file dans la douche moi j'irai dans la salle de bain de ma mère pendant ce temps  on gagnera du temps! Me dit elle.
    <o:p> </o:p>

     Dans le couloir qui mène a la douche je croise Fred en caleçon. Il me folle expert et me caresse un sein puis une fesse.



    -arrête ça ! lui dis je en repoussant sa main.



    Je me hâte dans la salle de douche et ferme à clefs.

    <o:p> </o:p>

    (Je pensais : c'est un obsédé celui là ou quoi ?)

    <o:p> </o:p>

    Toute la journée je vais tout faire pour éviter Fred le beau père.

    <o:p> </o:p>

    Nous avons passées une partie de l'après midi à écrire nos cartes postales et à lire des magazines de filles... (vous savez ceux avec les tests bidons mais marrant quand on a 18 ans et même + ;))



    Puis direction la plage !

    <o:p> </o:p>

    Nous rentrons « de la pointe des châteaux » (une plage ou le courrant et les vagues sont tres forts).



    je suis en maillot de bain et paréo , j'attends ma place dans la douche. Je me dirige vers la salle de bian en passant par le salon et je me retrouve nez à nez avec LUI.



    Il s'approche de moi et pose sa main et ses doigts sur mon sexe. Je recule, et il me suit dans cette position quelques secondes jusqu'à ce que Sabrina m'appelle pour me dire que la douche est libre



    Je me décale alors, perturbée. Je ne dit pas un mot et va prendre ma douche...

    <o:p> </o:p>

    Voila 2 mois que nous sommes arrivées. Je me suis habituée au mode de vie... hormis le beau père qui est bizarre tout vas bien. J'appelle régulièrement mes parents en France pour les rassurés.

    <o:p> </o:p>

    Un soir, après le repas, Fred Propose à sa femme de faire des bananes flambées et avec, de nous servir un « jus de fruits »



    Les bananes sont délicieuses et le « jus de fruit » aussi mais quand il à fallu que je me lève de table pour rejoindre ma chambre je me suis écroulée par terre !



    Mes jambes m'avaient lâchées.



    J'avais but 3 ti punch ! croyant que ce n'était que de simple jus de fruits. Ne buvant jamais d'alcool ils m'avaient fait « de l'effet ».



    En me voyant assise par terre tout le monde se mit à rire.



    Je me suis relevée avec difficulté pour m'assoire sur ma chaise...

    -holaalaa ... j'ai la tête qui tourne ! ...


    -Normal tu as bu 3 verres de punch ! Me dit elle en rigolant à nouveau.



    Pourquoi crois tu que je n'en ai pris qu'un ? elle rit de bon cœur

    -ah c'est pas cool ça !... holalaaaa ça tourne ! Puff... moi qui ne bois jamais d'alcool...
    -ça passera va ! Et puis on va pas tarder a aller se coucher ! je vais te donner une cuillere d'huile d'olive ca t'evitera la guele de bois. Me dit la mère de Sabrina sur un ton pas vraiment sympa... c'est une personne assez froide de toute façon dont ça réaction ne m'étonne pas.
    <o:p> </o:p>

    La mère me donne une cuillère d'huile d'olive à avaler ...



    Bof...

    -Sabrina tu viens m'aider a faire la vaisselle... ! dit sa mère
    -oui... j'arrive dit Sabrina
    <o:p> </o:p>

    Je restais quelques minutes affalée sur ma chaise avant que Fred Proposa de m'emmener jusqu'à la chambre.



    Un peu Saoule mais méfiante je refuse son aide.



    -mais si vas y je te rejoint dans 2 minutes ! Me dit Sabrina gentiment.

    -je préfère t'attendre...
    -Va te coucher t'a vu ta tête... tu ferais mieux de t'allonger. Aller file j'arrive.


    Ma tête était lourde ! J'avais l'impression d'avoir pris un coup de dictionnaire sur le coin de la tête.



    Je me lève et manque de tomber.



    Fred me rattrape de justesse.



    -Aller je t'emmène !me dit il-heuuu
    -aller sois pas timide aller miss ! un pied devant l'autre


    il rigole et passe mon bras autours de son cou.

    <o:p> </o:p>

    Il n'est pas très grand et très mince, mais malgré tout il ne semble pas avoir de difficultés à supporter mes 60 kg !



    La longue terrasse se termine enfin nous voila au seuil de la porte de la chambre.

    - Merci ça ira ! Laisse moi la je me débrouille. Merci...


    -mais non... et il me serre à la taille et me dépose sur le lit.

    <o:p> </o:p>

    Il est au dessus de moi, il me regarde droit dans les yeux et met son doigt sur ma bouche.



    -tu te tais et je te laisserai tranquille... après.



    Il pose sa main sur ma poitrine et déboutonne un bouton puis deux...



    -hé, mais ça va pas !



    Je me relève... : la tête me tourne.



    Il me pousse sur le lit.

    -chuttt je t'ai dit ! Petite conne tu vas me faire avoir des ennuis !


    il passe sa main sous ma chemise déboutonnée et malaxe mon sein rapidement pendant que son autre main se glisse dans mon short en jean's rose.

    -c'est bon hien !
    -casse toi ! je vais aller voir ta femme moi !


    -tu peux y aller (et il rit et s'en va puis se retourne)



    et ne dit rien a ta copine si non ...

    -dégage !!


    je ferme la porte et me couche en me recroquevillant sous le drap... Mais qu'est ce quilui prend ! j'ai peur...

    -Sabrina arrive et me dit : alors ça va ta tête ?
    -je vais dormir ca ira mieux demain....Bonne nuit

  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Janvier 2007 à 09:37
    pour ceux qui auront
    lu jusqu'au bout ... je leur tir mon chapeau ;)
    2
    Lundi 29 Janvier 2007 à 09:50
    ben
    moa, j'ai lu et c'est un gros vicelard ce fred! baisers ma belle
    3
    Lundi 29 Janvier 2007 à 09:55
    coucou ma puce
    contetne que toi au moin tu ai eu cette patience je t'en felicite ;) bises! je vais essayer de reter un peu plus longtemps sur blog aujourd hui :) ca va mieux toi?
    4
    Lundi 29 Janvier 2007 à 10:02
    oui merci
    un peu mieux, mais j'ai pas eu le temps d'écrire ce week end! snif, mon blogg avance pas... baisers tout plein pour toi ma belle
    5
    Lundi 29 Janvier 2007 à 10:14
    en meme temps
    ce n'est pas grave si tu n'as pas ecris ce we :) ne vas pas devenir exclave de ton blog ;) bisous encore pour toi tite miss ;)
    6
    Lundi 29 Janvier 2007 à 15:26
    La
    suite de notre histoire est en ligne si çà te dit. et merci pour ton passage chez nous
    7
    Lundi 29 Janvier 2007 à 16:15
    Hello Claudia,
    Les choses se corses dans ce nouvelle épisode... Bisous
    8
    Lundi 29 Janvier 2007 à 17:54
    bonsoir Claudia ...
    ben oui comme dit Cokinou !! les choses se corse !! attention de ne pas trop boire, tenir sa place ...sinon t'as vu ou cela nous mènent nous les femmes !!(tenons pas la route comme les hommes)....joli roman.Bises SaXo
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :