• un voyeur de + 1 partie

    En rentrant de mes quelques jours de vacances, je trouve glissé sous ma porte une lettre.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>



    Lettre à la main, Je pose ma valise, retire mon long manteau, puis me déchausse.





    J'allume les lumières du salon et m'affale dans le canapé. Le voyage m'a épuisé.





    Je regarde cette lettre intriguée la retourne dans tous les sens pour voir si elle comporte un nom. L'enveloppe et définitivement vierge de toute écriture.

    <o:p> </o:p>



    Je l'ouvre. La déplie et commence à la lire.

    Ma chère Melle
    J'avoue avoir cherché longtemps votre appartement, ne connaissant pas votre nom ni votre prénom ce fut non sans difficulté. Merci à notre chère concierge qui est comme chacun sait observatrice et curieuse de tout.
    Je lui fis une description de vous. Elle me le donna sans poser de questions le numéro de votre appartement.
    Tout ceci pour vous dire chère demoiselle que j'aime beaucoup la chute de vos reins. Le bombé de vos seins et la blancheur de votre peau.
    Je trouve charmant ce grain de beauté que vous avez au creux de la nuque. J'aimerai beaucoup le lécher, comme votre chatte d'ailleurs.
    Votre jeu de séduction avec notre voisin me plait beaucoup, malheureusement il ne m'est pas destiné et cela m'attriste. Vos jambes m'excites également, surtout quand vous les écartées.
    <o:p> </o:p>Je serai ravi que vous m'invitiez à rentrer chez vous pour que nous puissions baiser sur votre canapé entre vos cousins et sur la table basse que je vous prenne par l'arrière. Afin de contempler ce cul magnifique que vous lui offrez tous les soir à lui depuis des semaines.
    <o:p> </o:p>Qu'en dites vous ?
    <o:p> </o:p>Au faite votre orchidée manque d'eau, il serait bon de l'arroser et ne pas la laisser trop près de votre radiateur.
    <o:p> </o:p>Vous n'aurez qu'à me répondre en laissant une lettre entre le mur et le pot de fleurs à gauche du hall d'entrer quand vous rentrez de votre travail demain soir.
    A bientôt ma chère voisine
    Excite moi encore ce soir ma belle ...
    <o:p> </o:p>



     Je regarde autour de moi, bondi, jette la lettre au sol et ferme les doubles rideaux du salon. je me retourne dos aux rideaux clos vers ma fleur.

    <o:p> </o:p>



    Mon orchidée était effectivement mal en point, mais comment avez t il pu le savoir ?





    Il était venu ici !

    <o:p> </o:p>



    Un frisson parcourra tout mon corps.

    <o:p> </o:p>



    Je ferme alors tous mes rideaux, mon verrou à doubles tours.





    J'éteins les lumières. Me déshabille dans le noir et me couche au plus vite comme pour me protéger avec la couette.

    <o:p> </o:p>



    Je me tourne et retourne dans mon lit... et si mon petit voisin me jouait un tour,





    Je me leva et regarda discrètement à la fenêtre. Il était là ; il attendait ...

    <o:p> </o:p>



    Ce soir je ne jouerais pas.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Janvier 2007 à 16:57
    pfff c'est facile
    une orchidée sans eau, pas besoin d'aller voir qu'elle a soif au bout de qques jours... bisous claudia.
    2
    Mercredi 3 Janvier 2007 à 17:24
    tu cherches la petite bete toi
    ;) bises caliban
    3
    Mercredi 3 Janvier 2007 à 17:25
    l'orchidée
    est une de mes fleurs favorite... pourquoi? parce qu'elle dur longtemps !;)
    4
    Mercredi 3 Janvier 2007 à 19:15
    c'est pour cela
    que mon pénis qui me sert de sexe s'appelle marguerite ....
    5
    sascha
    Jeudi 4 Janvier 2007 à 03:32
    quel suspens..
    torride... suspens j'ai dit pas suce p.... !!! bonne année ma douce claudia puisque je n'ai pas encore pu te le souhaiter ;-) pleine d'amour et de sexe mais d'amour surtout..baisers ma belle.
    6
    Bruno
    Lundi 7 Juillet 2008 à 16:18
    Hein ?
    Baiser entre les cousins ? Ah ben ça alors !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :